CONVERSATIONS COSMIQUES Avec Jim SELF et Saint Germain canalisé par Geoffrey HOPPE en Janvier 2016

CONVERSATIONS COSMIQUES Avec Jim SELF et Saint Germain canalisé par Geoffrey HOPPE en Janvier 2016

CONVERSATIONS COSMIQUES Avec Jim SELF et Saint Germain canalisé par Geoffrey HOPPE

Enregistré à Louisville, Colorado en Janvier 2016

Assisté par Linda Benyo Hoppe

www.crimsoncircle.com et www.masteringalchemy.com

GEOFF : Ok, nous sommes ici pour avoir réellement un peu d’amusement. Jim, c’était une sorte de suggestion de votre part que nous discutions du temps, de l’espace, de la gravité, de certains de ces concepts multidimensionnels et étonnants.

JIM : Oui.

GEOFF : Vous et moi en avons parlé un peu au téléphone de le faire, et nous sommes ici, nous venons juste de terminer avec le tournage d’une autre classe, et je suis prêt à le faire. Je sais qu’Adamus est prêt à le faire.

JIM : Oui, je suis excité. Je pense que cela nous donne l’occasion de poser fondamentalement quelques questions et d’ouvrir vraiment quelques aspects de conscience qui n’étaient pas réellement disponibles. Et ainsi ma conscience est, ceci est réellement assez révolutionnaire - même si je pense que les réponses vont être très simples - dans un élément d’information mis dans la conscience de masse pour commencer à choisir différemment.

GEOFF : Ouais. J’aime la façon dont vous posez cela.

JIM : Ainsi, ce sera intéressant.

GEOFF : Bien, et ce que nous allons faire est que Linda va entrer dans un peu de respiration avec nous dans une minute ; cela me permet de vraiment me connecter avec Adamus. Je vais canaliser Adamus avec mes yeux fermés, ce que normalement je ne fais pas. Mais ceci est un sujet tellement profond que cela me permet d’aller...cela me porte à d’autres endroits quand mes yeux sont fermés. Je ne vais probablement même pas me lever, mais je veux enlever mes chaussures avant que nous commencions ici.

JIM : S’il vous plaît, c’est important.

LINDA : Vos orteils pourraient avoir froid.

GEOFF : Ils vont avoir froid, mais cela n’a pas d’importance parce que je ne vais pas les sentir (Jim glousse). Et ce sera assez intéressant parce que je vais canaliser Adamus et vous allez poser des questions, mais je sais qu’en même temps vous allez avoir Metatron, peut-être quelques autres qui traînent, de sorte que vous allez poser des questions et les acheminer et demander à canaliser, en ajoutant votre propre entrée, c’est la façon dont je le comprends.

JIM : Oui.

GEOFF : D’accord, ainsi cela va être vraiment intéressant. Cela va être très, très intéressant, je suis impatient de voir ce qui va se passer.

JIM : Bon.

GEOFF : Et vous savez, si rien de tout cela ne fonctionne, nous allons jeter la vidéo. Et si cela fonctionne, eh bien, vous la regardez en ce moment (il rit).

JIM : Quelque chose d’agréable.

LINDA : Et peut-être que cela peut être édité.

GEOFF : C’est vrai (ils rient). Ou peut-être que nous le garderons en nous parce que nous aimons avoir du plaisir.

LINDA : Avec cela, nous sommes prêts pour qu’Adamus et Jim Self nous emmènent à travers ce voyage. Mais Adamus demande toujours, et Geoff, un peu de temps pour de la respiration consciente, de la bonne respiration profonde. Ceci est important parce que c’est un moment où Geoff permet vraiment à ses énergies de circuler avec Adamus. Et chacun de nous peut sentir son énergie couler dedans aussi.

Alors s’il vous plaît, prenez une bonne respiration profonde……….ce souffle profond qui coule, ce souffle où vous vous ouvrez pour permettre. Sentez. Pendant que vous respirez, vous pouvez sentir les énergies changer et permettre.

Alors, respirez profondément……….avec conscience et ressenti.

Respirez avec tout ce que vous êtes…………….

Sentez les énergies. Respirez avec conscience…………….

Respirez avec tout ce que vous êtes en ce moment maintenant…………..

Respirez……….... respirez………....

ST. GERMAIN : Je suis ce que je suis, le Bien-Aimé Saint-Germain. Je vous remercie de m’inviter moi-même et d’autres dedans pour cette occasion. Nous allons parler avec des mots humains et des concepts humains, et en même temps, il va y a une distribution d’énergie sur beaucoup, beaucoup d’autres niveaux, parce que le langage humain, aussi beau qu’il soit, a ses limites pour expliquer ces choses. Ainsi, vous pourriez dire que, en quelque sorte, nous allons montrer des images à chacune et à chacun d’entre vous, projeter des images pour que vous obteniez une meilleure perception globale. Je serais ravi de répondre à vos questions et vous en poserai quelques unes aussi.

JIM : Alors j’ai une question pendant que je commence à regarder cela. Une des expériences, que les gens ont regardée dans tout ce passage, est le temps et l’espace en tant qu’une partie de ce tissu de l’endroit où nous jouons dans ces différentes dimensions. Mais cela commence à apparaître clairement que le Temps et l’Espace sont en fait une chose quand vous les combinez. Et dans ce contexte, il y a un champ, un champ de force, que nous appelons la gravité. Elle tient un peu tout ensemble. Mais comme vous commencez à regarder le Temps et l’Espace légèrement différemment, vous commencez à avoir une perspective différente sur ce que la gravité peut être. Peut-on commencer à parler un peu plus sur L’Espace -Temps et comment cela affecte l’être humain dans le temps présent ?

ST. GERMAIN : En effet. L’Espace -Temps est mouvement. A sa base, il est mouvement, et les deux sont en fait un seul composant. Les humains l’ont décomposé en deux choses différentes, mais c’est le mouvement de la lumière, de l’énergie et de l’expérience à travers le Je Suis. Le Je Suis – la personnalité humaine, l’être humain - est en réalité statique. Il ne bouge pas, et cela a été une perception erronée de la science pendant un long, long moment. Mais c’est réellement L’Espace – Temps qui se déplace. Et dans son mouvement est contenue quelque chose appelée l’expérience. Pendant qu’il se déplace à travers le Je Suis – s’il est apporté au Je Suis, qu’il entre en contact, diriez-vous, avec le Je Suis, alors il se déplace à travers - il ramasse quelque chose appelé l’expérience. Pour le Je Suis, pour l’humain, l’âme est, le résidu de l’âme est quelque chose appelé la sagesse. Ceci vient en raison du mouvement, du mouvement de L’Espace - Temps à travers eux, de l’expérience qu’ils ont. Ils rassemblent ce qu’on appelle la sagesse, mais comme L’Espace – Temps poursuit son mouvement à travers et après eux, il a maintenant, un élément étonnant et intéressant de l’expérience. Ce ne sont pas des faits et des chiffres. Ce n’est pas ce qui s’est produit un certain jour, mais en fait, c’est plutôt un type sensoriel de sentiment profond de choses qui s’ajoutent maintenant à l’expansion globale, qui s’ajoutent à la dynamique globale de cette chose appelée Espace - Temps. Cela va donc dans le cosmos - pas seulement dans votre univers physique, mais dans le cosmos - et modifie finalement cette chose appelée Fève.

La Fève est, pourriez-vous dire, le tissu de toute la création. C’est l’écran sur lequel l’expérience de l’âme est projetée, est rendue réelle. Pendant que L’Espace - Temps cueille l’expérience, pendant qu’il creuse de la profondeur, il change le tissu même de La Fève. Ainsi, au lieu d’être simplement, pourrait-on dire, un écran statique fixe sur lequel l’expérience de l’âme se joue dessus ou est projetée, il s’étend constamment, ce qui donne finalement plus de création à l’état de créateur. Cela donne plus de profondeur à l’art même de l’état de créateur dans lequel chaque âme est impliquée.

On pourrait donc dire que la création continue de se développer. Ne pensez pas en termes de L’Espace – Temps lui-même, mais la capacité de la création continue de se développer. C’est finalement la joie absolue du Créateur, de ce que vous appelez Esprit, mais également de ce que tout créateur est. En fin de compte, cette expansion de La Fève, de l’état créateur, permet un sens plus profond, plus significatif du Je Suis à chaque être possédant une âme. Il permet à chaque être possédant une âme de tomber plus profondément - comme vous diriez en termes humains - en amour avec eux-mêmes. Vous pouvez également remplacer ce terme avec : plus intégré avec Le Soi, plus de connaissance de Soi, plus conscient de Soi.

C’est vraiment l’une des principales raisons pour que toute cette chose Espace -Temps soit, jamais, arrivée à être. C’était pour faciliter la profondeur de l’état de créateur pour chaque créateur.

Certains vont puiser dedans beaucoup plus rapidement que d’autres. Certains êtres dotés d’une âme, certains créateurs sont encore dans l’enfance même de leur Soi Âme, de leur conscience de Soi. Mais d’autres sont beaucoup plus matures, ont beaucoup plus de profondeur dans leur compréhension d’eux-mêmes.

Et sachez svp que ce n’est pas comme un but, comme quelque chose qui doit être accomplie. Ce n’est pas comme un destin. C’est simplement un désir pour plus de réalisation de l’état de créateur. Cela ne finit jamais. Il ne s’agit pas pour vous d’essayer d’y parvenir. C’est la constante de tomber en amour avec vous-mêmes encore et encore.

Alors, c‘est peut-être une longue réponse à votre question, mais je voulais donner un aperçu tout de suite.

JIM : Non, bonne vision d’ensemble. Donc, l’une des choses en ce monde comme nous l’entendons physiquement, concrètement, il y a un concept de gravité.

ST. GERMAIN : Oui.

JIM : Et à première vue, les gens diraient que c’est ce qui tient vos pieds sur Terre. Mais cet aspect de la gravité, dont nous parlons ici concernant l’Espace - Temps, a beaucoup à voir avec la façon dont les pensées et les émotions sont, à la fois pensées et tenues. Dans ma conscience de la pensée comme le désespoir, la tristesse, le chagrin, la colère – de très collantes pensées, des pensées très lourdes, lourdes de densité. Et ainsi, c’est comme si la gravité était magnétiquement plus concentrée, tirant ces aspects dans votre réalité. Lorsque vous pensez beauté, bien-être, sourire, heureux, chiots, ces pensées sont beaucoup plus aérées, fluides, mobiles, flexibles et tout se déplace. La sagesse commence à être observée et expérimentée, car elle traverse, créant cette prise de conscience dans la conscience. Alors, dites-nous en un peu plus sur ces pensées tandis que nous passons de cette réalité de troisième dimension dans une conscience plus mobile. Dites-nous un peu comment ces pensées et émotions, tenant à des choses comme « Je ne suis pas d’accord" jouent dans cette évolution.

ST. GERMAIN : En effet. Pendant que L’Espace – Temps vient au Je Suis, vient à l’être, dans ce cas, l’être humain, et l’humain prend alors ces énergies dedans et commence le processus de l’expérience - et dans ces expériences vraiment il n’y a pas de bon ou de mauvais, de bien ou de mal, mais l’esprit humain le percevra comme tel. Pour le véritable créateur L’Espace - Temps, c’est juste une expérience. C’est tout. Mais comme il y a ce mouvement d’Espace - Temps, qui apporte en fin de compte aussi la lumière et l’énergie et le plasma dans l’expérience, le point de référence de l’expérience humaine, humaine essentiellement aujourd’hui, une façon de parler, va ralentir ou même arrêter ce mouvement Espace - Temps, ce mouvement afin d’avoir son expérience. En réalité, Il n’est pas ralenti ; il est juste mis dans un attribut de dimension différente, mais quand il le fait, il crée une sorte d’aspiration, que vous connaissez être la gravité.

La gravité est à la fois un effet physique, énergétique et même psychologique. Elle provoque des choses pour apparaître, arrêter, ralentir, former. Elle crée quelque chose appelée la matière. En fin de compte rien n’est solide, mais elle crée l’illusion de la matière ou que les choses sont solides. Elle met une combinaison de forces électriques, magnétiques et même la gravitation sur des choses comme la pensée. Ainsi, vous diriez que la tristesse, la dépression, la colère, semblent être plus denses, car elles ont une façon de réellement ralentir ce mouvement Espace - Temps, créant un effet gravitationnel encore plus grand et elles semblent être plus denses. Elles semblent être moins lumineuses. Elles semblent avoir une colle sur elles.

En réalité, elles ne le sont pas vraiment, mais vous pourriez dire qu’elles voyagent simplement sur un chemin dimensionnel un peu différent qui fait apparaître qu’elles vont plus lentement. Alors que des pensées heureuses, des pensées de lumière, de joie, d’abondance, qui semblent être moins denses ; elles ne le sont pas réellement, mais L’Espace - Temps se déplace en fait à travers elles plus rapidement, alors que sur les pensées tristes, les pensées dépressives, il semble se déplacer plus lentement. Il y a donc beaucoup de choses intéressantes qui se produisent dans ce domaine. Et, encore une fois, tout cela est perception.

Il apparaît donc, que des pensées heureuses se déplacent plus rapidement, que des pensées tristes sont plus lourdes, plus lentes, et vous pouvez voir maintenant que L’Espace -Temps, la lumière et l’énergie se déplacent à travers l’humain, se déplacent à travers leur expérience, maintenant vous avez un déséquilibre, parce que vous avez différentes vitesses qui se produisent, différents vitesses de mouvement, qui provoquent différents taux de force gravitationnelle.

Et, encore une fois, la gravité ce n’est pas seulement des objets qui tombent sur le sol, mais cette gravité affecte tout. Elle affecte les émotions. Elle affecte votre mental. Elle affecte votre corps. Alors, vous avez ces mouvements variables d’Espace - Temps, de lumière, de plasma et d’énergie se déplaçant à travers tout, et c’est pourquoi souvent les humains, vraiment acclimatés dans L’Espace - Temps, deviennent très déséquilibrés, parce qu’ils ne peuvent pas gérer les différentes vitesses de mouvement perçues. Maintenant, vous avez une variété de forces gravitationnelles, d’attraction gravitationnelle, de séductions, qui arrivent sur une personne. Vous avez dans le corps physique, à n’importe quel point donné, vous avez des dizaines de milliers de gravitations différentes et des taux de gravité et des mouvements de mouvement, le tout se produisant, et dans un sens le corps humain et le mental essaient désespérément de garder tout cela ensemble. Ce qui fait la différence finalement, c’est lorsque vous réalisez, tout d’abord, que vous, en tant qu’être conscient de l’âme, êtes statiques. Tout bouge à travers vous, tout, et c’est un concept très inhabituel pour la plupart des humains.

C’est aussi un grand concept de changement tel qu’il y a eu, il y a longtemps - bien, pas si longtemps - quand les humains ont introduit le concept que le monde était rond plutôt que plat. Ils ne pouvaient tout simplement pas gérer cela. Ils ont argumenté à ce sujet. Ils ont tué d’autres pour cela. Mais ils ont finalement réalisé, non, en effet la Terre est ronde.

Ainsi, vous avez la même chose, il y a ceux qui le discuteront absolument. Ils le prouveront avec leur physique et leurs systèmes de mesure, qui bien sûr sont limités, et ils feront valoir le fait que vous vous déplacez à travers le temps et l’espace. J’adore cette discussion parce que je reçois même Einstein pour ceci et certains autres grands penseurs autour, parce que, eux aussi, la plupart d’entre eux, pensaient que l’humain était le seul mouvement à travers l’Espace - Temps ; ou que si je vous jetais un objet, comme cette tasse à café, qu’elle se déplacerait. Pas du tout.

Il va y avoir une telle percée, une percée quantique, en tout, de la physique à la psychologie à tout le reste lorsqu’il y aura cette réalisation que c’est L’Espace – Temps qui se déplace à travers vous. Et je suis désolé, je deviens prolixe ici.

JIM : Ça va.

ST. GERMAIN : Mais je profite de l’occasion. Habituellement, c’est cette partie de moi, Adamus, qui vient. Maintenant, une autre chose très importante pour toute personne impliquée dans la métaphysique quantique, c’est que lorsque vous réalisez que vous ne bougez pas en essayant de vous affecter à travers le temps et l’espace et la matière - que cela coule à travers vous et que tout vient à vous – que vous n’avez plus à sortir et à affronter toutes ces forces visibles et invisibles pour survivre, pour créer ce petit semblant de réalité que vous avez ; vous êtes là et ça vient à vous.

Que cela soit, encore une fois, L’Espace - Temps ; la lumière, l’énergie, les potentiels et les opportunités ; cela vient à vous et il s’agit seulement pour vous d’être conscient et que cela s’en vient. Vous n’avez pas à courir après. Cela ne cherche pas à vous échapper. Cela vient juste pour vous, et si vous êtes, comme vous le dites souvent, Jim, si vous êtes dans le moment présent, et seulement si vous êtes dans le moment présent, si vous êtes dans le moment présent et conscient, alors vous obtenez littéralement de choisir d’avoir n’importe laquelle de ces énergies, une de ces forces, une de ces possibilités. Vous obtenez de les cueillir, celles que vous voulez. Tout vient à vous.

Dans une analogie relativement humaine, vous ne devez pas aller à l’épicerie. Vous n’êtes pas obligés de vous habiller, de prendre votre voiture, d’aller à l’épicerie, de choisir ce que vous voulez sur les étagères, d’attendre dans une longue file, de payer pour cela et de conduire pour rentrer à la maison. Cela change. C’est l’épicerie qui vient à vous maintenant. Pendant que vous êtes étendu dans votre lit ou assis dans votre fauteuil, cela vient à vous, et alors vous imaginez juste ce que vous voulez - un cantaloup (NDI : melon, rond, à côtes saillantes et à chair orange très sucrée), des pépites de chocolat, une pizza, une salade - et c’est là. Pas seulement là, mais tout cela préparé, pré-organisé, cuit et tout le reste et servi à vous par un maître d’hôtel. C’est une métaphore, c’est une analogie, mais cela pourrait aussi être une réalité.

JIM : Le maître d’hôtel.

ST. GERMAIN : Le maître d’hôtel, oui (il rit). Le robot maître d’hôtel.

JIM : Ah, oui.

ST. GERMAIN : Il est toujours un robot.

JIM : Oui.

ST. GERMAIN : C’est donc la différence choquante dans tout cela. Et nous pourrions entrer dedans, nous serions heureux d’entrer dans la physique, mais je regarde ce décalage de conscience et cela ne dépend que de quelques-uns pour que cela puisse commencer affecter tout.

JIM : Permettez-moi de dire un peu ceci. Donc, ici, un certain nombre de personnes qui écoutent ceci disent : - « Oh, ce ne serait pas cool. Ce ne serait pas amusant. Oh, ça va être vraiment ... "Non, non, non. Il vous dit comment c’est. C’est comment c’est. C’est comment c’est. C’est fondamentalement : - « Je voudrais la pomme et la pomme apparaît dans votre main."

Le mental, comme nous l’avons maintenant, ne vous permet d’aller aussi loin que : "Wow ! Ça va être génial quand cela arrivera. "Ce que nous disons c’est que cela se produit et c’est très disponible pour vous maintenant. Maintenant, cela ne prendra que quelques-uns d’entre vous, puis un peu plus et tous auront l’expérience dans les domaines. Cela est mis dans ces champs en ce moment. Mais il y a un changement qui est, comme vous dites de cela, très important. C’est l’endroit où vous allez dans un espace de conscience. Vous savez. Vous commencez à vous connaître.

Nous venons de faire toute la série sur la liberté et la lourdeur d’un grand nombre de pensées : - « Je ne suis pas bien. Je ne mérite pas. " C’est quand ces pensées quittent, quand vous les laissez partir, c’est presque comme si vous arriviez à les regarder, plutôt que de regarder vers le bas. C’est en regardant cela que vous commencez à être conscient de la physique, sans entrer dans la physique. Vous commencez à accéder à des dimensions différentes. Vous commencez à accéder à différentes formes de création. Mais vous n’avez même pas besoin de les connaître toutes. C’est tout simplement que la pomme va apparaître dans votre main.

Donc, si vous voulez bien considérer cela comme une réelle opportunité, plutôt que de passer par elle en quelques minutes, vous allez mettre l’empreinte de ce niveau dans la réalité que c’est une possibilité. Et ce genre de conversations est très, très important, car elles commencent à mettre les empreintes en place. Est-ce que c’est correct ?

ST. GERMAIN : En effet, et je voudrais souligner une partie très importante de tout cela, quelque chose dont je vous ai parlé maintes et maintes fois. C’est l’élément du pouvoir. Le pouvoir est fondamentalement une illusion. Le pouvoir est une dynamique pour ceux qui croient que vous devez sortir et l’obtenir, que vous vous déplacez à travers le temps et l’espace, que vous devez essayer de saisir sur, que vous devez obtenir de l’énergie à l’extérieur de vous. Ainsi, cela a créé une dynamique, appelée puissance psychologique dynamique.

Au fil des âges, vous avez vu des dirigeants ou des pays ou des gens d’affaires, des politiciens et des humains, essayant tous les jours d’utiliser le pouvoir pour obtenir de l’énergie, et ceci est vraiment, absolument, une illusion. L’énergie est l’énergie. Elle n’a besoin d’aucun pouvoir, et par pouvoir, je veux dire une manipulation ; par pouvoir, je veux dire le sentiment que vous ne disposez pas d’énergie disponible pour vous, que tout le reste est extérieur et que vous avez besoin de mettre la main dessus. Bien sûr, les gens le font par l’argent, par le contrôle, par la et la torture psychologique et physique. Donc, si vous utilisez le pouvoir pour faire apparaître cette pomme dans votre main, vous ne la ferez se manifester nulle part, si vous utilisez une puissance mentale dynamique, vous êtes de retour dans le vieux jeu. Vous allez à l’extérieur essayer d’obtenir l’énergie. Vous êtes toujours dans une réalité où vous vous déplacez à travers le temps et l’espace et cela vous échappe.

Cependant, si vous comprenez qu’aucune puissance n’est nécessaire, vous mettez simplement votre main - vous n’avez même pas besoin de faire ça, mais disons que vous mettez votre main - vous sentez, vous sentez ce mouvement de l’espace de temps, vous le sentez venir à travers vous, vous tenez votre main, une pomme apparaît. Mais si vous utilisez le pouvoir, si vous sentez que vous devez l’exercer, que vous devez forcer quoi que ce soit ou même trop vous concentrer plutôt que d’être dans l’instant absolu et en réception, vous utilisez le pouvoir et vraiment vous ne comprendrez pas tout cela. Mais si vous pouvez simplement laisser cet Espace - Temps venir à travers vous, il rassemblera effectivement les énergies, organisera les énergies et créera la pomme directement dans votre main. C’est la partie étonnante de ceci.

Alors, c’est tellement important de comprendre ceci. L’énergie vient à vous. Elle est là. Elle est disponible pour tous, et cela n’a pas d’importance ce que vous pensez de vous-même, ce que vous avez fait dans le passé. Elle vient tout simplement à vous.

Je tiens à souligner une autre chose ici aussi. Comme ce mouvement d’Espace- Temps, qui apporte également ensuite la lumière, l’énergie, le plasma, comme il vient à travers vous et comme il y a cette perception qu’il ralentit alors qu’il est dans cette matrice de l’expérience, cela crée un effet intéressant, car ici, vous avez un mouvement naturel d’Espace- Temps et il a soudainement ralenti ou s’est arrêté dans cette matrice de l’expérience, dans l’expérience humaine. Il y a un effet derrière elle. C’est un peu comme un effet Venturi, parce que vous avez un flux qui est soudainement restreint, puis ouvert à l’arrière.

Donc, vous avez la force de gravitation, une dynamique où tout se ralentit – c’est un peu comme le barrage d’une rivière, en quelque sorte - puis à l’arrière vous avez l’anti-gravité. Vous avez une sorte de dynamique inverse de la force gravitationnelle elle-même. C’est cette anti-gravité, c’est cet effet inverse, l’effet Venturi, qui est réellement une des clés de la situation énergétique sur toute la planète. Lorsque les scientifiques, les chercheurs ou les inventeurs avec un esprit très ouvert se rendront compte que L’Espace- Temps est ce qui bouge, pas vous, peu importe ; quand ils se rendront compte de cela, alors ils seront en mesure de puiser dans cet énorme réservoir d’énergie anti-gravité. C’est propre. C’est simple. C’est non corrosif. Ce n’est vraiment pas explosif, mais cela pourrait l’être aussi. Mais c’est une force d’énergie propre. Et c’est pourquoi je suis très heureux, parce que je vois cette réalisation entrer dans cette planète très, très bientôt. Il y en a certains qui sont très proches en ce moment.

JIM : C’est très excitant.

ST. GERMAIN : Oui.

JIM : Très excitant. De sorte que, dans ce même espace, mais dans direction un peu différente, la Terre évolue très, très rapidement à ce stade. Elle est une entité vivante. Un autre aspect de moi, dans cet espace de sommeil, se livre à cette évolution de la nature christique de la Terre tous les soirs.

Une des choses, les élémentaux ; leur travail dans une large mesure, d’une manière très simpliste, est de réfléchir (NDI : ou de refléter) à nouveau à l’humain ce que l’humain pense. Très simple. Mais dans le processus de nous tenir dans la peur, la colère, la rage, le ressentiment, cet aspect est très important dans les domaines de la pensée relative à la Terre, relatives à l’être humain, et c’est en train de changer. Pouvez-vous nous parler un peu au sujet de la façon dont... Je vais l’appeler le royaume de la pensée, ce quatrième espace tridimensionnel est la pensée. Il n’est pas physique, il a la pensée, et ces lourds - : "Je ne suis pas bien."…tous assis dans cet espace. Mais cet espace affecte l’évolution de la Terre, ainsi que l’évolution de l’être humain. Pouvez-vous parler un peu à ce sujet ?

ST. GERMAIN : Excellente question.

JIM : Je vous remercie.

ST. GERMAIN : Absolument, et cela lie dedans une grande partie de ce que vous enseignez et de ce que nous enseignons et de ce que nous apprenons tous en ce moment. Vous avez une convergence des choses qui se produit comme jamais auparavant dans l’histoire de cette planète. Et, en passant, je dois mentionner que cette planète est si spéciale à cause de tous ses attributs - physiques et mentaux et tout le reste - mais, jusqu’à présent, elle est la seule planète pour l’ascension, pour l’illumination. Tous les maîtres ascensionnés qui ont déjà ascensionné et qui ont eu l’illumination, mais vous voulez le faire, sont arrivés par le biais de la Terre. Cela va changer, mais en ce moment c’est tellement spécial à cause de cela.

Elle est également la planète où l’amour a été réalisé, où il a été d’abord ressenti. La plupart des humains pensent que l’amour a été créé par Dieu. Non pas du tout. L’Esprit n’a jamais ressenti ou éprouvé l’amour jusqu’à ce que vous, jusqu’à ce que les humains l’aient fait. Alors l’Esprit a su ce qu’était l’amour. Mais je digresse un peu du point d’ensemble. Nous avons une convergence se produisant en ce moment. La technologie se développe à un rythme exponentiel, et dans les prochains - je vais dire, en toute sécurité, cinq ans - la capacité de la technologie va dépasser le mental humain. À certains égards, c’est déjà - des calculs et des stockages de la mémoire et des choses comme ça - mais comme les technologies, l’informatisation augmente, dans les cinq ans, cela va aller au-delà du niveau du mental humain.

Comme je l’ai souligné dans quelques uns de mes entretiens, il y a ceux qui disent : - "Eh bien, nous employons seulement vingt pour cent du mental humain." Pas du tout. Vous utilisez 100 pour cent chaque jour. Maintenant, il a le potentiel de se développer mais vous utilisez 100 pour cent chaque jour. Donc, dans cette convergence – la technologie surpassant le mental- et cette convergence de la conscience venant vraiment à certains, la conscience venant à certains, il y a aussi un autre facteur dans la convergence, c’est qu’il y a des physiciens qui commencent à comprendre la conscience comme une dynamique, comme l’élément dynamique dans toute la création. Et ce ne sont pas des religieux - ces personnes sont des athées – ce ne sont pas des religieux ou des spirituels. Ils comprennent- ils ne l’appellent pas encore la conscience, mais c’est autre chose - ils comprennent que c’est le chaînon manquant, l’ingrédient absent. Mais ils luttent parce que cela ne peut pas être mesuré et cela ne peut pas être quantifié en termes humains en ce moment. Ainsi, vous avez cette dynamique qui s’en vient. Vous avez une recherche énorme qui vient de petits laboratoires dans le monde entier, ainsi que des endroits comme le CERN. Tout cela s’en vient ensemble et vous avez beaucoup d’êtres humains qui sont encore dans une expérience très lente, dans une expérience très lourde ou dense et essentiellement ne veulent pas vraiment sortir de cela, même avec toutes les occasions qu’ils ont. Vous avez cela, ce que vous appelez, la quatrième dimension ou les royaumes proches de la Terre où vous avez des concentrations importantes de pensée. C’est comme ce genre de nuage très dense entourant la Terre.

Alors ce qui va se produire dans la convergence est une énergie si dynamique, si forte - c’est comme deux éclairs se frappant - que ça va faire une des deux choses. Soit cela va fusionner cette Terre ; réunissant ensemble tous les éléments - l’ancien et le nouveau et le conscient et l’inconscient –cela va finalement fournir une telle charge dynamique qui va les fusionner ou cela va les souffler à l’écart dans deux mondes différents, en gros la vieille Terre et ce que nous avons appelé vaguement Nouvelle Terre. Vous savez, nous ne parlons pas d’explosions et du physique ; cela va juste faire un changement multidimensionnel en deux endroits distincts. Cela ne va pas blesser qui que ce soit. Les mondes ne vont pas exploser. Cela va tout simplement se passer tout d’un coup.

Ceux qui sont dans la Nouvelle Terre, dans la conscience plus élevée, seront conscients qu’un changement s’est produit et ils vont se réjouir. Ceux qui restent sur la vieille Terre, beaucoup plus dense, beaucoup plus ancienne et un lieu de puissance orientée ne vont pas se rendre compte de tout ce qui s’est produit. Ils ne se rendront vraiment pas compte, parce que leur conscience est si basse…

Donc, cette fusion ou séparation - je ne veux pas lui donner une date précise, cela dépend de tant de choses - mais je dirais que pour beaucoup d’entre vous, elle va se produire dans votre vie. Il n’y a aucune raison de paniquer à propos. Vous n’êtes pas obligés d’aller acheter des armes et de stocker de la nourriture ou quelque chose comme ça. Cela va juste se produire.

C’est en fait le mouvement du Temps et de l’Espace répondant à deux éléments divers, et il va tout simplement déplacer au loin chacun des deux sur son propre chemin et l’un continuera plus rapidement en ayant un mouvement d’énergie plus rapide ; l’autre continuera à arrêter ou ralentir l’énergie.

JIM : Oui. Mm hmm.

ST. GERMAIN : Et Cauldre s’excuse, pas moi, d’être prolixe* au sujet du tout ceci. *Diffus, trop long, bavard

JIM : Non, ceci est bon. C’est bon. Prenons, à cet égard, ceci dans une question.

ST. GERMAIN : Et puis je voudrais vous en poser un peu.

JIM : Oh, très bien.

ST. GERMAIN : Oui, bon. Bien.

JIM : Une des choses dont je me rends compte, dans le contexte de ce que vous venez d’expliquer, c’est que cela a une grande valeur pour l’humanité d’entrer dans un niveau de conscience et de reconnaître ce qui est possible avec ce corps de lumière vivant.

ST. GERMAIN : Oui.

JIM : Ce groupe qui écoute ceci est vraiment sur le bord avant de cela. Vous pouvez regarder dans le miroir tous les jours et voir le bouton sur le nez et dire : - « Je ne sais pas de ce dont ils parlent. » Mais c’est de vous. Ceci est un petit groupe de personnes sur la planète qui va être en mesure de mettre dedans – d’imprimer dans les éthers, si vous voulez- ce corps de lumière vivant. C’est ce que l’humanité de la prochaine génération est. Et il y a une combinaison de cette vaste opportunité technologique, cet A.I (NDI : intelligence artificielle), comme généralement appelée, commençant à frapper les nouvelles générations où elle créera pour elle-même. Et il y a certains qui se soucient de toute la dévastation qui pourrait se produire. Mais le revers de la médaille, ce sont ceux qui sont intensifiés dans ce corps de lumière vivante, ceux qui mettent ensemble, qui commencent à accéder à la conscience dans cela, ceux qui forment la prochaine génération de l’espèce humaine - cette combinaison de cette formidable technologie et de la conscience de l’être humain et de l’élément de l’amour - et cela se fait dans et autour de cette étape d’élévation de conscience qui vient dans ce corps de lumière. Pouvez-vous parler un peu à ce sujet ?

ST. GERMAIN : Oui, et cela va entrer dans ce qui peut sembler être les domaines de la science-fiction, mais absolument. Une partie du processus pour apporter le corps de lumière est une libération de l’ancienne architecture de chair et d’os, le corps biologique. Je sais que cela va sembler un peu sur la branche, mais nous regardons juste ce qui s’en vient. Ainsi, le corps de l’avenir va être d’essence de lumière. Et dans la vie - bien, ce n’est pas la bonne façon de le dire - dans la partie de l’essence du corps, ce que vous connaissez maintenant comme votre chair et os et vos organes et tissus vont être ... ils vont être fabriqués. Ils ne vont pas être simplement héréditaires. Ils vont - ouf ! - Je perds mon canal ici.

JIM : (rires) On a juste perdu Geoff !

ST. GERMAIN : Donc, revenons... et s’il vous plaît comprenez que ceci ressemble à de la science-fiction, mais si vous regardez, c’est ce qui s’en vient. Votre corps de lumière sera incarné, manifesté sur la Terre, mais votre corps physique va fondamentalement être fabriqué. Pas avec de l’étain et de l’acier et des choses comme ça, mais il va être fabriqué à partir de la nanotechnologie. Cela va même finalement changer l’ensemble du processus de la naissance. Le processus de la naissance - l’utérus et le sperme et l’ovule et tout le reste de cela – ce qui a été depuis longtemps.

Les êtres conscients vont créer leur propre corps de nanotechnologie et ils vont être en mesure de remplacer facilement les pièces qui s’usent, mais avec la nanotechnologie, les pièces ne vont vraiment pas s’user aussi rapidement que votre corps cellulaire héréditaire. Cela va sembler très étrange de ne pas donner naissance à un corps, de l’avoir essentiellement fabriqué, mais finalement il va être beaucoup plus conscient, beaucoup plus vôtre et moins dépendant - et bien, ne dépendant pas du tout - des ancêtres.

Donc, à l’avenir, vous allez avoir ceux qui continueront avec le processus régulier de l’ADN ancestral de naissance et ils vont tenir à cela très serré. Ils vont insister sur le fait que c’est ce que Dieu veut. Dieu ne se soucie guère à ce sujet, car cela n’a pas d’importance.

Vous allez avoir une toute nouvelle race d’êtres qui ont amené la conscience et ce que vous appelez le corps de lumière dans le corps fabriqué. Et il va y avoir des gens qui diront que ceci est l’œuvre du diable ; c’est tout simplement le travail de la conscience.

Pouvez-vous imaginer maintenant, pendant un instant, vous prenant, je veux dire votre essence, votre conscience, et l’installant avec son énergie de force de vie dans un corps fabriqué, mais il a la conscience. Il a la conscience. Il a la réalisation. Il est propre à vous. Vous possédez maintenant vraiment votre corps. C’est là où cela va.

JIM : Maintenant, je ne vois pas non plus cela comme une fabrique, comme aller à l’usine, obtenir vos pièces fabriquées, mais ceux qui sont dans ce corps de lumière, commençant à jouer dans un aspect de la conscience, créant, fabriquant, établissant la conscience. Cela commence à apparaître. Il ne s’agit pas « d’aller à l’usine. Il s’agit tout simplement de penser et la pomme apparaît »en utilisant le temps, l’espace, la gravité, la pensée, l’émotion. Vous simplement, avec la conscience de la nanotechnologie et la technologie au-delà de la nanotechnologie, vous créez juste cette conscience.

ST. GERMAIN : Oui, absolument.

JIM : Et ceux qui détiennent cette conscience, détiennent cette conscience très forte dans cet aspect appelé la conscience du Christ, cet aspect qui utilise la lumière pour fabriquer, créer, pour entrer dedans et devenir. Et ceci est l’un des points où nous jouons en ce moment. Cette pensée, cette discussion met en mouvement l’occasion d’être choisi, ou pas. Mais ceci est une expérience très réelle car vous commencez à reconnaître les mouvements Espace -Temps se déplaçant à travers vous. Tout vient à vous. La pomme apparaît dans votre main. Comme vous construisez la pomme, vous pouvez établir le corps de lumière. Et ce corps de lumière, dans une large mesure, est comme un véhicule, comme votre voiture. Vous le déplacez simplement du point A au point B.

ST. GERMAIN : Oui.

JIM : Parfaitement réglé, ne se décomposant pas, ne rouillant pas, n’ayant pas de problèmes de transmission. Parfaitement réglé pour toujours, aussi longtemps que vous choisissez de l’utiliser, et ce concept commence maintenant à être mis à disposition pour ceux qui peuvent commencer à voir cette voie. C’est une chose très excitante en particulier de le regarder descendre dans les structures de la Terre.

ST. GERMAIN : Et j’appelle ce nouveau corps fondamentalement un réactif ou un corps de serviteur. Votre corps en ce moment ne vous sert pas vraiment, ce que je qualifierais d’une manière efficace. Mais votre corps, le nouveau corps que j’appellerais le Nanocorps*, va être très semblable à celui que vous avez en ce moment. Vous cassez un doigt, vous le retirez et vous obtenez un nouveau (Jim glousse). Vraiment, très franchement. * Les nanocorps (Nb, nanobodies) sont des polypeptides à simple domaine dérivés d’anticorps propres aux camélidés (chameaux, lamas), qui sont capables de se fixer sur des antigènes avec une haute affinité [6, 7]. Étant donné leur petite taille (13 kDa) par rapport au Fab, le domaine équivalent des anticorps classiques (55 kDa), et leur comportement strictement monomérique, ces polypeptides représentent des outils idéaux pour cibler la surface du parasite. (source médecine Science)

JIM : Tout comme une étoile de mer.

ST. GERMAIN : Absolument, mais sans l’élément de la conscience - qui ne peut simplement pas être imité, il ne peut pas être falsifié du tout - sans cet élément de la conscience, le Nanocorps ne pourrait pas supporter. Il ne pourrait tout simplement pas être en mesure de le faire. Vous pourrez l’infuser avec beaucoup d’énergie et il pourra se promener un peu, mais finalement il se désintégrera. Ce qui est nécessaire, c’est de fusionner de la conscience avec la matière, mais vous ne devez pas passer par le processus de naissance régulière.

Beaucoup d’entre vous ont fait une réclamation que vous ne réussirez jamais à vous incarner à nouveau, et c’est une réclamation très vraie, parce que vous n’allez plus jamais passer par le processus de la naissance. Mais vous pourrez revenir sur Terre après que ce corps physique meure ; vous pourrez revenir dans la conscience, dans un corps de lumière, avec tous les attributs de la mémoire de ce qu’il était, comme d’avoir la chair et les os qui sont passés par l’accouchement de vos ancêtres. Vous reviendrez et, à travers un processus relativement très simple et très conscient, puis créerez votre Nanocorps dans lequel le corps de lumière entrera alors et s’infusera dedans. Il aura conscience.

Vous allez regarder en arrière un jour et dire : - « C’était vraiment étrange que nous ayons eu à faire la chose de la naissance et que nous ayons dû hériter de l’ADN et que nous ayons même eu à hériter des regards de nos parents et de leurs parents. C’était un processus tellement brut et étrange ".

JIM : Oui.

ST. GERMAIN : Maintenant, j’ai une question pour vous. Donc, ici vous êtes assis comme un être humain dans votre corps hérité, votre vêtement de seconde main, et en même temps, en ce moment, je suis très conscient de votre corps de lumière. Je suis très conscient qu’il opère dans ce que vous appelez une autre dimension, mais en fait il n’y est pas ; il est ici, juste un peu hors de la perspective. Pourriez-vous nous en dire un peu plus sur ce que vous avez appris dans votre propre corps de lumière, qui est donc très proche de cette réalité en ce moment ?

JIM : Oui. Ainsi, ce que je réalise c’est qu’il est tout simplement un peu hors de la phase. Hors de la phase. Il existe. Il est conscient. IL est là. Il est accessible. Je suis conscient. Une des choses dont je me rends compte c’est l’immensité qu’est la conscience, c’est presque inimaginable. C’est inimaginable, cet espace du corps de lumière entrant de nouveau dans cet espace.

Il opère dans une conscience différente, dans différentes langues, différentes fréquences de lumière, et ainsi, il est vraiment comme un petit enfant commençant à éprouver dans ma réalité. Il est : - « Je ne sais pas ce que sont toutes ces choses que je regarde, le moyen et la façon de les utiliser… » Mais je suis très conscient de cette conversation que nous venons juste d’avoir au sujet de la pomme qui vient à votre main tout simplement. Tout vient à vous. Ce corps de lumière est quelque chose dont vous allez penser comme l’existence d’un lieu pleinement conscient.

Et ainsi, d’une certaine manière, de quelle façon le mettez-vous en phase en ce moment ? Et je pense que c’est la mauvaise question, "le mettre en phase," parce que c’est presque comme : « Eh bien, comment puis-je revenir dans cet espace et vivre dans cet espace ?" Là où il est vraiment : - « Comment puis-je prendre cet espace et marcher dans le monde, mais ne pas être de ce monde ? » Puis maintenir ce niveau de lumière qui est si intense et qui permet aux personnes de laisser cette vibration se déplacer seulement à travers leur Espace- Temps, choisir une occasion différente. Et donc comment faire pour le moment ? Tenir compte du petit enfant, mais être très, très présent dans la conscience de ce qui est possible.

ST. GERMAIN : Et si je pouvais offrir un peu de conseils à ce sujet. Vous dites comment le mettre en phase. Ça va sembler étrange, mais vous mourez fondamentalement.

JIM : Oui.

ST. GERMAIN : Et vous mourrez et vous restez en vie en même temps, mais fondamentalement vous...vous savez- je suis en train de comprendre votre analogie ici à travers Cauldre - mais vous savez si vous allez retourner au-dessus de, je suppose que vous dites d’un serveur à un autre.

JIM : Oui, oui, oui.

ST. GERMAIN : Dans votre monde informatique vous basculez, et vous le faites à la volée. En d’autres termes, il n’y a aucune période de non service. Vous tournez juste l’interrupteur. Vous allez du serveur A au serveur B, et c’est un processus de mort, mais les énergies ne s’arrêtent pas pendant le déplacement. Vous cliquez simplement sur l’autre côté. Ainsi, en cela, vous permettez fondamentalement un processus de mort - indolore et un où vous êtes pleinement conscient - et au lieu de passer du corps physique au corps de lumière, ce qui se produit réellement c’est que vous alimentez simultanément le corps de lumière. Alors maintenant, ils fonctionnent tous les deux. Ils sont tous les deux en phase avec L’Espace - Temps se déplaçant à travers eux et puis finalement ils fusionnent réellement ensemble.

JIM : Excellent.

ST. GERMAIN : Si vous deviez changer le nom du corps de lumière pour un autre nom, quel serait-il ?

JIM : Hm. Je n’y ai pas pensé. Voyons voir. Eh bien, je le verrais comme une conscience vivante et très probablement, je ne voudrais pas avoir une identité, parce qu’il est...eh bien, ce n’est pas vrai. Ma réalité est - dans cet espace où je suis l’évolution de toutes ces instructions en Maîtrisant l’Alchimie - il y a là deux aspects. Il y a la réflexion individuelle unique du créateur reflétée de nouveau au créateur, et il y a cet universel Tout ce qui est, l’océan, si vous voulez, sans individualité, mais cet espace de connaissance, s’engageant en tout ce qui est. Donc, il est à la fois, et, en cours simultanément. Je ne sais pas comment il faudrait appeler cela.

ST. GERMAIN : Je l’appelle Le Corps « Je Suis ».

JIM : Oh.

ST. GERMAIN : Ou incarné, parce que maintenant votre conscience est Le Corps Je Suis. Je l’appelle également le Corps de Conscience, mais que vous apportiez cette conscience dans un corps biologique ancestral, que vous l’ameniez dans un corps de robot en acier – ce que je ne proposerais pas – ou un Nanocorps, cela n’a pas vraiment d’importance. Mais vous l’aurez incarné. Ah, j’incarne. Donc, et je dis cela...

JIM : Avez-vous des droits d’auteur pour cela ?

ST. GERMAIN : Non, je n’en ai pas.

JIM : Oh, je vois. C’est une bonne chose.

ST. GERMAIN : Non, je n’ai pas de droits d’auteur.

JIM : Je vois.

ST. GERMAIN : Je réclame juste la propriété.

JIM : Ah !

ST. GERMAIN : Et quiconque tente de se salir avec lui, prenez garde. Prenez garde.

JIM : Vous avez un grand avocat.

ST. GERMAIN : Exactement.

JIM : Oui, oui, oui.

ST. GERMAIN : Je suis l’avocat… (Jim rit sous cape). Mais...maintenant que vous avez pris Cauldre hors de la voie.

JIM : Pris hors de la voie ... oui, oui, désolé.

ST. GERMAIN : Vous devez le faire revenir ici.

JIM : Je déteste interférer avec sa pensée (il rit).

ST. GERMAIN : Cela n’a pas d’importance dans quoi vous incarnez. Les humains se sont habitués à incarner dans, vous savez, ce vaisseau, mais cela n’a pas d’importance que vous incarniez dans un arbre, ce qui n’est pas trop plaisant, ou que vous incarniez dans cette nanotechnologie. C’est l’acte d’incarner. Le corps de lumière à terme a été utilisé pendant longtemps, mais il y a certaines idées fausses à ce sujet. Vous pensiez que vous allez scintiller, et je suppose que d’une manière vous le ferez. Alors, je proposerais même une sorte de raffinement de ce terme, un raffinement doux pour que les gens ne l’imaginent pas comme une forme fantomatique chatoyante descendant soudainement dans leur être. Le corps de lumière est la conscience dans le flux de lumière de L’Espace - Temps, et il permet à L’Espace - Temps de circuler à travers lui sans avoir à arrêter l’écoulement naturel - le naturel, oui, le flux - à travers lui, sans avoir à le rendre dense, donc en changeant les aspects gravitationnels qui ont gardé ce vieux corps physique si dense et épais. Donc, une autre façon de le dire, vous êtes très conscients de la mise en place de la conscience, de vous, dans le flux de L’Espace - Temps sans empêcher l’écoulement, mais tout en permettant à l’expérience de venir de suite.

JIM : Très bien. Très extensible.

ST. GERMAIN : Oui. Très extensible. En d’autres termes, ce serait comme être au milieu d’une rivière, un ruisseau de rivière de montagne et d’être là, d’être très présent, mais ne jamais avoir à arrêter l’écoulement du flux. Le flux continue de se déplacer. Et maintenant la façon dont cela se fait est, eh bien, vous vous plantez au milieu de la rivière et l’eau se brise autour de vous et coule tout autour de vous et vous sentez la résistance et la force. C’est l’ancienne façon de le faire. La nouvelle façon c’est tout simplement être là dans la conscience et cela continue à couler. Vous vous libérez des lois de la gravité, mais pourtant vous êtes en mesure d’être en pleine expérience sensorielle de la réalisation.

JIM : Mm hmm. Bien dit.

ST. GERMAIN : Je vous remercie.

JIM : Vous êtes le bienvenu. Très agréable. Ouais.

ST. GERMAIN : J’étais Shakespeare.

JIM : Oh, vous avez bien fait dans cette vie.

ST. GERMAIN : Oui, il était correct (Jim glousse)…. Il suffit donc d’une brève discussion. Cauldre me dit que son corps brûle absolument. Eh bien, Cauldre, vous avez quelques choses à apprendre ...

JIM : Vous avez des options, des options.

ST. GERMAIN : ...sur le corps. Absolument. Il m’a dit un mauvais mot.

JIM : Ohh ! Eh bien, c’est toujours la partie humaine.

ST. GERMAIN : Oui.

JIM : Oui. Eh bien, nous pouvons en venir à une conclusion. Je pense que cela a été très agréable pour moi.

ST. GERMAIN : Bon. Il me reste une question pour vous cependant. Alors maintenant, vous êtes conscient, énergétiquement conscient, de ces dynamiques d’Espace - Temps. Vous êtes très conscient, à la périphérie d’où vous avez travaillé avec elles. Maintenant, que ferez-vous avec elles à la fois dans votre vie personnelle et dans vos enseignements ?

JIM : Alors, dans ma vie personnelle, il y avait quelques "AHA" ou petits aperçus de comment se déplacer avec cela un peu différemment. Donc, dans ce genre d’espace, de garderie de petite enfance, j’ai beaucoup de curiosité et je suis plus clair à ce sujet dans mon espace humain, en entrant dans cela. Toutes ces connexions avec tout le reste ont vraiment un peu disparu. Et donc je trouve que je suis assis et que je regarde fixement un peu dans rien. Il n’y a rien ; il y a tout. Mais cela commence à se connecter. Ainsi dans cette connexion, cet aspect de conscience se reflétant - quelques exemples – renvoyant aux Élémentaux ce qui est possible pour élever cette implication de la Terre, serait un endroit très intéressant où aller jouer pour moi. Dans cet espace de reconnaissance, un grand nombre de choix entre ici et ce Nanocorps, comme nous le décrivons, sont créés à partir de la conscience, ce qui est très intéressant. Et dans ma conscience, dans cette conversation, Zadkiel, Uriel et Yeshua sont tous debout ici pour cette conversation, orchestrant cette conversation, parce que leur occasion, en créant cette empreinte à travers la forme humaine, en étant présents dans cette conscience est très opportuniste. Et nous allons donc avoir un nombre de conversations, tous les quatre, dans cet espace.

ST. GERMAIN : Bon, et juste un conseil ...

JIM : Oui, s’il vous plaît.

ST. GERMAIN : ...pour vous et d’autres. Cela va être tellement important - encore une fois, je vous ai parlé de cela auparavant, mais tellement important en ce moment - de trouver un espace pour vous, de trouver cet endroit pour vous de façon régulière, en supprimant le flux quotidien de l’Espace - Temps, de la vie. C’est un moyen non seulement de recharger votre système, mais c’est le temps où vous allez avoir les plus grands aperçus de ce qui se passe réellement. Donc, une semaine ici ou peut-être deux semaines là, mais ce temps loin va être tellement important pour vos énergies créatrices, pour chacun d’entre vous en fait.

JIM : Oui. Yeshua secoue la tête (Jim rit).

ST. GERMAIN : Oui, oui.

JIM : "Je connais cet endroit," dit-il.

ST. GERMAIN : Oui.

JIM : Je vous remercie. C’est réellement très utile.

ST. GERMAIN : Et, encore une fois, je récapitule en disant que c’est un moment de convergence. Les mots n’expriment pas de manière adéquate, alors je vais partager une photo, une image d’énergie, un hologramme avec chacun et chacune d’entre vous en ce moment, de cette grande convergence des technologies et des énergies et des espoirs et du rêve ce que vous appelez le passé et l’avenir, mais entrant vraiment en synchronisation dans le maintenant.

Jim a mentionné le mot « mettre les choses en phase, » les choses qui ont été tellement déphasées que vous ne les avez même pas senties, vues, ressenties. Elles sont là, mais elles sont en opposition avec la phase du travail sur soi. Et cela vient tout ensemble, et cela va créer la fusion de la Terre et des élémentaux et des humains et des potentiels et de la technologie et de tout le reste, ou cela va réellement créer une séparation très gracieuse des deux pour donner à ces humains qui sont dans la Conscience et dans le Je Suis, leur propre place maintenant sans les fardeaux de tant d’anciens nés dans la procédure de la naissance et l’ancienne conscience.

Ce n’est pas un moment de catastrophe et de destruction sur cette planète. En fait, c’est le plus grand temps d’expansion pour cette planète et pour les humains. Alors s’il vous plaît ne vous inquiétez pas. Ne vous inquiétez pas. C’est le rêve réalisé en ce moment.

Donc, nous allons travailler ensemble et faire cela plus souvent et amener plus de vos amis autour. C’était bon de les avoir.

JIM : Oui, ils aiment être ici avec vous.

ST. GERMAIN : Absolument.

JIM : Donc, très reconnaissant. Je vous remercie.

ST. GERMAIN : Avec cela, je suis le bien-aimé Saint-Germain.

***************

Interprétation de Feolla feolla.ca@gmail.com

http://quatorze.blog4ever.com

______________________________

© 2016 Geoffrey Hoppe


Golden, Colorado. Tous droits réservés.

S’il vous plaît distribuez librement ce texte, dans son entièreté, gratuitement sur une base non-commerciale, y compris ces notes. Toutes les autres utilisations doivent être approuvées par écrit par Geoffrey Hoppe, Golden, Colorado.

Adamus® est une marque du Crimson IP Circle, Incline Village, Nevada USA

Pour plus d’informations :

www.crimsoncircle.com

Affiliation mondiale des Enseignants Nouvelle Énergie