Trois transmission par Pamela Kribbe

22-12-2015 12:44

Le retour de la femme libre

Pamela transmet Marie-Madeleine

Chers amis,

Nous sommes présents ici aujourd'hui tous les trois: Jeshua, Marie et Marie-Madeleine. Nous sommes honorés d'être ici avec vous. Nous vous voyons comme nos frères et nos sœurs. Nous sommes Un par le cœur. Et pour moi, Jeshua, c'est très libérateur d'être ici aux côtés de mes amies, parce que je suis souvent considéré comme le seul représentant de la conscience christique. Mais ce n'est pas l'entière vérité. Des femmes ont été présentes à mes côtés pendant ma vie sur Terre et elles ont été essentielles à ma mission. À l'époque, il n'était pas acceptable pour les femmes de faire ce que j'ai fait, d'être un enseignant public. Mais ma mère et Marie-Madeleine étaient toutes deux des guerrières spirituelles. Elles m'ont aidé à planter les graines de la conscience christique.

Aujourd'hui, nous parlons des énergies masculine et féminine. Mes compagnes d'âme et moi parlons d'une seule voix. Dans votre histoire, l'énergie féminine a été profondément blessée. Cela a eu des conséquences importantes à la fois pour les hommes et pour les femmes sur Terre. Ce ne sont pas seulement les femmes qui ont souffert de la domination masculine, les hommes aussi ont été blessés.

Nous allons d'abord parler de la blessure féminine. Nous vous demandons d'imaginer une femme. Elle représente la totalité de l'énergie féminine. Cette énergie féminine a été dégradée, et traitée avec violence. L'effet que cela a eu sur les femmes est que celles-ci se sont retirées de la partie inférieure de leur corps, là où réside leur puissance. Spécialement lorsqu'il y a eu des violences sexuelles. À cause de ce trauma, les femmes ont retiré leur conscience de la partie inférieure de leur corps. Il leur est devenu difficile d'être conscientes d'elles-mêmes et enracinées. Projetez cette femme devant votre regard intérieur. Elle représente l'énergie collective des femmes. Dans cette image, vous pouvez visualiser une sorte de trou dans son ventre. Elle a retiré sa conscience de cette zone et elle se sent en insécurité parce qu'elle manque de fondations. Dans son ventre, vous pouvez entendre des cris de douleur et d'angoisse. Nous aimerions inviter chacun de vous, homme ou femme, à envoyer de la lumière à cette femme, en direction de son ventre. De cette façon, vous vous offrez aussi de la lumière.

À présent, Marie-Madeleine prend la parole.

Je suis Marie-Madeleine. Je vous aime profondément. Je suis toujours avec vous. Je me suis élevée au-dessus de la blessure féminine et je souhaite à présent toucher avec douceur cette zone douloureuse pour aider les femmes à renaître avec joie et fermeté, et qu'ainsi, la puissance féminine puisse revenir pacifiquement. Je ne veux pas de conflits. Je viens en paix et je lance un appel particulier aux femmes. Toutes, vous avez été blessées au cours de l'histoire, mais actuellement, vous retrouvez votre force. Cette époque est la vôtre. Je souhaite vous rappeler que les hommes ont aussi besoin d'aide. Vous, en tant que femmes, êtes familières de cette blessure présente dans votre ventre, de la douleur et du trauma d'avoir été dégradées. Mais qu'est-il arrivé aux hommes ?

À cause des énergies masculines dominatrices dans le passé, du pouvoir et de l'oppression exercés, les hommes ont été forcés de fermer leur cœur. Ils ont dû être forts et durs. C'était une sorte d'image idéale de l'homme. Mais ainsi, les hommes se sont coupés de leur part féminine. Beaucoup d'entre eux se sont retrouvés enfermés dans leur tête. Il leur est devenu difficile d'exprimer leurs émotions et leurs sentiments. Et leur incapacité à se connecter à leur part féminine, à leurs sentiments, est aussi une blessure. Vous ne vivez pas pleinement votre vie lorsque vous n'avez pas accès à vos sentiments. En fait, vous êtes déconnectés de votre âme. Et par conséquent, chez les hommes, il peut y avoir un sentiment de solitude et de séparation perçu comme un trou dans leur cœur.

Vous voyez donc que les hommes et les femmes ont été tous deux blessés dans le passé. La blessure des femmes est localisée dans leur ventre, la blessure des hommes est comme un trou dans leur cœur. Je veux dire ceci aux femmes : à mesure que vous regagnez votre puissance, que vous reconnaissez votre véritable force, tendez la main aux hommes. Ils ont besoin de votre aide. Ils se sont coupés d'eux-mêmes, ils sont devenus des étrangers chez eux. Ayez de la bonté, soyez compatissantes envers eux. Parce que la nouvelle Terre ne peut naître que si les deux sont en harmonie. Si l'homme et la femme comprennent leurs blessures mutuelles, ils peuvent bâtir un pont entre eux.

Je demande donc aux femmes de se joindre à moi et d'envoyer de la lumière dans le trou qui est dans leur ventre, et de cette lumière jaillit une corde qui va droit dans la Terre. En tant que femmes, ressentez votre connexion à la Mère Terre. Vous êtes si puissantes et si essentielles à la vie. Souvenez-vous de votre véritable force. Et à mesure que vous redevenez conscientes de vous-mêmes, tendez la main aux hommes et envoyez de la lumière dans le trou qui est dans leur cœur.

Vous êtes au seuil d'un temps nouveau. Vous êtes faits pour vivre ensemble en tant qu'hommes et femmes, pour avoir de la joie et rire ensemble en tant qu'êtres humains. En beaucoup d'entre vous, je vois des guerriers fatigués. Vous avez tant lutté et certains d'entre vous sont très fatigués et déçus. La réponse à votre douleur réside dans un mode de vie très simple. Vous sentir vraiment connectés à la Terre et vivre en harmonie avec la Nature, jouir des plaisirs humains simples, de l'amour entre un homme et une femme, avoir des liens d'amitié avec des êtres en affinité avec vous, et vivre en paix avec votre entourage et la Nature, telles sont les promesses de la nouvelle Terre.

Au cours de ma vie sur Terre, j'ai fait l'expérience en profondeur de la blessure féminine. J'étais une amie proche de Jeshua. J'ai pu ressentir sa force et sa sagesse, mais aussi ses peines et ses doutes. Il y avait entre nous une compréhension intime mutuelle. Et j'ai éprouvé une profonde douleur, un profond chagrin lorsqu'il a dû partir, lorsqu'il a été tué. Souvent, lorsqu'il parlait, je pouvais ressentir ses paroles non seulement dans ma tête, mais aussi dans mon corps tout entier. Je n'aimais pas argumenter autour de ses paroles, de ses messages. J'étais donc assez différente de ses autres disciples. Parfois, ils se moquaient de moi. Parfois, je me sentais très seule. J'étais considérée comme une femme « libre », non-conventionnelle. Je suis vraiment très heureuse de voir que maintenant, les femmes libres sont de nouveau les bienvenues dans ce monde !

Beaucoup de choses ont changé depuis l'époque de Jeshua et je vous dis que ces femmes libres seront les guides du nouveau monde. Je vous invite toutes à vous affirmer dans votre vraie puissance. Dans le passé, lorsque les femmes étaient sauvages, libres et passionnées, elles étaient souvent qualifiées d'hystériques. Au Moyen-âge, elles étaient appelées sorcières. En réalité, ces femmes – j'ai été l'une d'elles - étaient mues par l'amour. À présent, il est temps que les femmes montrent à nouveau leur vraie puissance, non pas de manière agressive mais de façon à réconcilier le masculin et le féminin.

© Pamela Kribbe 2012

Traduit de l'anglais par Christelle Schoettel

 

Exprimer la lumière de votre âme

Pamela transmet Jeshua

Chers amis,

Je suis ici, je suis parmi vous, je suis Jeshua. Vous me connaissez, je suis votre ami et votre frère. Je sais ce que c'est que d'être humain. Je suis très proche de vous par le cœur. Et vous êtes tous proches les uns des autres. Car, tels que je vous vois ici, je vois des âmes qui sont venues et revenues sur Terre, inspirées par la Lumière, le désir de changer la conscience sur Terre. Au fond de votre cœur, vous aimez profondément la Terre. Bien sûr, une part de vous est très déçue. Vous avez vécu le rejet au cours de vos vies sur Terre. Vous en avez souffert et cela vous a blessés, mais vous êtes revenus à nouveau. Et en cette période de l'histoire, il se passe quelque chose. Vous pouvez le ressentir en vous, dans votre corps. Votre âme se sent poussée à exprimer toute sa lumière. La conscience sur Terre est maintenant prête pour le changement. Et je sais que chacun d'entre vous veut exprimer toute la lumière de son âme, maintenant.

Je loue votre courage.

Il y a à la fois une part de lumière et une part d'ombre en vous. Dans la partie sombre, vous pouvez vous sentir impuissants, découragés, et vous avez envie de rentrer à la maison. Mais je vous dis que c'est maintenant le moment de montrer au monde qui vous êtes vraiment. Ne vous laissez pas trop impressionner par la peur et l'agression de ce monde. Vous êtes nécessaires en ce moment même!

Comment vous connectez-vous à votre âme et exprimez-vous la lumière de votre âme ? Vous avez tous des sentiments, des inspirations, des désirs: c'est le langage de votre âme. Lorsque vous étiez enfants, beaucoup d'entre vous avaient des rêves, des visions d'une autre sorte de réalité, et en grandissant, on vous a sûrement dit de ne pas être naïfs, d'être réalistes. On vous a découragés d'être différents, de suivre une voie alternative. Et c'est pourquoi il vous est difficile maintenant de croire aux rêves et aux visions de votre cœur. Cependant, c'est le moment de vous connecter à nouveau à l'appel de votre cœur. Votre âme vous envoie tout le temps des messages. Ces messages sont transmis par vos émotions et votre corps.

Par exemple, dans des situations professionnelles ou relationnelles, il vous arrive de ressentir que vous ne pouvez pas vraiment vous exprimer ou que votre énergie n'est pas vraiment acceptée. Vous pouvez très bien ressentir si votre énergie est bien reçue ou pas. Soyez honnêtes à ce sujet. Les émotions que vous percevez, qui peuvent aussi devenir des douleurs physiques, sont des messages de votre âme. Ils vous disent que vous ne vous honorez pas. Vous avez peur de lâcher prise de ce qui est ancien, de ce qui vous est familier, pour aller vers le neuf.

Je vous demande maintenant d'imaginer avec moi un espace ouvert dans votre cœur. Vous pouvez le visualiser sous la forme d'une coupe ou d'un vase qui contient de l'eau. Maintenant, imaginez des fleurs qui viennent se poser dans la coupe de votre cœur. À présent, regardez ces fleurs, ressentez leur énergie... c'est l'énergie de votre âme. Souvenez-vous lorsque vous étiez enfants, que vous vous sentiez complètement libres, libres de rêver et d'envisager tout l'avenir que vous vouliez. Laissez-vous émerveiller par la beauté de ces fleurs. Peut-être allez-vous recevoir d'elles un message vous parlant de ce vers quoi la vie veut vous guider. Laissez ces fleurs vous parler. Il n'est pas nécessaire que ce soit en paroles, ce peut être aussi en énergie.

À présent, je veux vous dire ceci : c'est une chose de ressentir ainsi l'énergie de votre âme mais c'en est une autre que de l'extérioriser dans le monde. Pour ce faire, vous avez besoin de recevoir l'énergie de votre âme, non seulement dans votre cœur, dans votre esprit, mais aussi au fond de vous, dans votre ventre.

Il vous arrive souvent de ressentir une sorte d'inspiration dans votre cœur, et vous commencez à y penser, à vous inquiéter, à vous dire : « Comment je vais pouvoir mettre ça dans le monde ? » Ou encore : « Comment je vais pouvoir en vivre ? » Votre mental s'emballe, il pense... Mais l'art de recevoir les messages de votre âme consiste à les recevoir pleinement, ce qui veut dire descendre en plein dans votre ventre. Pourquoi est-ce important ? Le ventre recèle vos émotions les plus intimes. Pour enraciner l'inspiration de votre âme, vous devez laisser la lumière de votre âme éclairer les émotions les plus sombres qui font partie de vous. Dans  votre ventre, il y a de vieilles peurs, des résidus de souffrance émotionnelle et de la tristesse, et vous devez les affronter afin de pouvoir exprimer votre lumière. C'est seulement lorsque votre lumière a la permission d'éclairer les coins les plus sombres de vous-mêmes que la transformation intérieure, la libération, prennent place.

Cette sorte de transformation intérieure est la clé pour attirer – au niveau extérieur – l'oeuvre ou les relations qui sont en résonance avec vous. Donc, pour exprimer la lumière de votre âme dans ce monde, vous avez besoin de fusionner pleinement avec votre âme, ce qui signifie que vous permettez à l'énergie de votre âme de descendre jusqu'en bas en plein dans votre ventre. C'est la partie difficile. C'est une chose de ressentir l'inspiration de votre cœur, une mémoire claire d'unité et de lumière, mais c'en est une autre, à partir de cet espace d'unité, d'atteindre les parts de vous-mêmes où vous vous sentez très seuls et découragés. Quand cela se produit, vous arrivez à la conscience christique, et vous ressentez une profonde paix intérieure. La conscience christique s'étend de la lumière à l'ombre. Sa compréhension de l'obscurité se fait de l'intérieur. Il n'y a pas de jugements, pas de conflits entre la lumière et l'ombre, du point de vue de la conscience christique. Il y a une profonde acceptation de la vie telle qu'elle est.

Pour vous relier à vos parties sombres, voyez-les comme des petits enfants qui ont besoin d'aide. Du point de vue de l'âme, vous êtes leurs guides et leurs parents, et c'est en étreignant tous vos enfants intérieurs perdus que vous devenez entiers. C'est ainsi que votre âme devient pleinement enracinée et présente sur Terre. 

La voie de l'artisan de Lumière ne consiste pas à prêcher un monde meilleur. Ça ne consiste pas à faire quelque chose. Il s'agit de se tourner vers l'intérieur à tous les niveaux et de vraiment vous connaître et vous aimer. Lorsque vous recevez ce don d'amour, automatiquement, vous le transmettez aux autres. Vous êtes devenus des artisans de Lumière même si vous ne faites rien de spécifique. Vous allez apporter un changement dans le monde simplement en étant vous-mêmes.

Je vous invite à faire en vous une connexion entre les parties les plus lumineuses et celles qui sont les plus traumatisées et sombres. N'y pensez pas ! Ressentez-le !

Voyez-vous comme un ange radieux de lumière et d'amour inconditionnel. C'est ce que vous êtes réellement ! Et maintenant, voyez un petit enfant s'approcher de cet ange. Cet enfant se sent seul, malheureux. Pouvez-vous le prendre dans vos bras ? Cet enfant est une part de vous et il veut rentrer à la maison avec vous.

C'est en cela que consiste l'oeuvre de Lumière. Une fois que vous avez fait la paix avec cet enfant, et que vous l'avez pris dans vos bras, vous pouvez le ressentir dans votre ventre. L'enfant va vous donner de la passion et de l'énergie vitale et vous deviendrez un ange humain. La lumière de votre âme s'exprimera dans le monde extérieur avec aisance et sans trop y penser, vous allez attirer ce qui est en résonance avec vous dans votre activité professionnelle et vos relations. Au niveau extérieur, chaque chose trouvera sa place. Exprimer la lumière de votre âme commence à l'intérieur de vous, et à partir de cette œuvre intérieure, sans effort, tout le reste suivra.

© Pamela Kribbe 2012

Traduit de l'anglais par Christelle Schoettel

 

La simplicité de la vie

Pamela transmet Jeshua

Chers amis,

Je suis Jeshua. C'est avec une grande joie dans le cœur que je suis ici en connexion avec vous. Je vous aime profondément et je suis relié à vous comme un frère. J'ai été humain comme vous, je connais toutes les difficultés que vous traversez en tant qu'être humain, je les connais de l'intérieur. Je n'étais pas un saint, j'étais humain et j'avais une connexion avec la Lumière, mais j'ai aussi fait l'expérience de la douleur et des doutes dans ma vie, et c'est pourquoi je peux me relier à vous de manière si profonde. Nous sommes Un.

L'énergie christique n'est pas seulement la mienne. J'ai été un messager, un représentant de cette énergie. Je suis venu sur Terre vous rappeler à tous la Lumière qui vient de l'intérieur. Cette Lumière est universelle, nous la partageons tous, et quand vous  ressentez cette Lumière, cette énergie christique, tout devient alors très simple. En ce moment, pouvez-vous ressentir la simplicité de qui je suis ? Je vous accepte tels que vous êtes. J'en vois tellement parmi vous qui sont dans des conflits, des tensions. Vous souffrez trop ! Et aujourd'hui, je veux vous rappeler la simplicité de la vie. Il fut un temps où vous avez connu cette simplicité, c'est dans votre enfance. Un enfant ne pense pas à hier ou à demain, il est ici, dans le présent. Un enfant a une connexion facile avec sa divinité, avec sa lumière. Il ne doute pas qu'il est bien tel qu'il est.

Lorsque je dis ces paroles, voyagez en vous, dans votre conscience, allez dans votre cœur et dans votre ventre. C'est là que vous allez trouver l'enfant intérieur. Souvenez-vous de cet espace en vous, où vous pouvez apprécier le moment présent. Un enfant est capable de recevoir, il n'y a pas de jugement chez un enfant, il prend la vie telle qu'elle est. Ressentez cette énergie dans votre ventre. Osez vous ouvrir à nouveau à la vie. Quand vous étiez enfant, vous osiez avoir de grands rêves. À présent, nous avons besoin de grands rêves sur Terre. Les temps changent, et davantage de gens prennent conscience que quelque chose  a besoin de changer. Et le monde ne peut changer que si nous savons revenir à cet enfant intérieur : la source de l'amour inconditionnel et de la joie.

Quels sont vos rêves ? Quels étaient vos rêves lorsque vous étiez enfant ? Vous souvenez-vous de l'impression que vous aviez ? Regardez maintenant cet enfant que vous étiez. Il ou elle tient une fleur à la main. Cette fleur vient de son cœur. Pouvez-vous ressentir ce que cet enfant vient offrir au monde ? C'est une énergie particulière, unique. Pouvez-vous admirer l'innocence, le courage de cet enfant ? Il est venu sur Terre, un lieu plein de dangers et de peurs, en tenant cette fleur si délicate, avec dans le cœur la passion de partager cette fleur avec d'autres gens.

Caressez cet enfant en vous. Comment est la fleur à ce moment de votre vie ? Est-elle épanouie ? Est-elle en bonne santé ? Ou bien manque-t-elle de nourriture adéquate ? Y a-t-il des tensions, des peurs, de l'amertume autour d'elle ? Imaginez que vous tendez les mains vers cette fleur, et que vous lui dites : ''Tu es si belle, tu es si précieuse, je veux rester loyal(e) envers toi''.

Cette fleur est un message de votre âme. Elle contient l'énergie que votre âme veut apporter sur Terre, dans cette vie. Regardez cette belle fleur. Remarquez s'il y a de la douleur, des peurs, du découragement en vous au sujet de votre destinée. Regardez ces émotions avec compassion. Vous êtes si courageux rien que d'être sur Terre ! Vous êtes ici, dans cette vie, pour apporter le changement, pour apporter la Lumière à la Terre, mais vous y êtes aussi pour vivre dans la joie. Souvenez-vous de la simple joie d'être un enfant qui vit spontanément en accord avec sa nature. Apporter la Lumière sur Terre ne signifie pas vous épuiser. Vous êtes aussi un enfant de la Terre. La Mère Terre souhaite vous donner tout ce dont vous avez besoin.

Quand j'étais sur Terre, j'avais une mission : je suis venu ici planter les graines d'une conscience nouvelle. Pour l'essentiel, vous avez la même mission que celle que j'avais. Ce monde a la capacité de vous rendre très triste. Votre mission dépend de votre capacité à avoir aussi de la joie, à recevoir comme un enfant. 

Lorque vous vous sentez déprimé, souvenez-vous de vous connecter à cet enfant intérieur qui est dans votre ventre. Amusez-vous et prenez les choses à la légère quelques instants. Peu importe comment vous vous sentez, cet enfant conserve toujours votre énergie vitale, votre spontanéité.

Voyez en vous un bel ange de Lumière qui tient dans ses bras votre enfant intérieur. Ensemble, vous créez votre chemin et votre vie sur Terre. L'enfant représente votre part terrestre. En tant qu'être cosmique revêtant une forme humaine, il vous faut fonctionner avec les émotions de l'enfant. L'enfant vous montre le chemin. Quand il se sent triste, malheureux, en colère ou effrayé, vous devez prendre ses messages au sérieux. Comme un ange, vous pouvez prendre soin de cet enfant. L'enfant a la clé du paradis sur Terre, prenez soin de lui avec tendresse. Et lorsque vous avez affaire aux autres, souvenez-vous qu'en eux aussi il y a un petit enfant.

© Pamela Kribbe 2012

Traduit de l'anglais par Christelle Schoettel