Le Bhoutan : La place prépondérante de l´écologie

26-01-2016 18:14

Le Bhoutan compte devenir le 1er pays au monde à vivre d’une agriculture 100 % bio d’ici 2020. En outre, la constitution bhoutanaise stipule clairement que 60 % du Royaume doivent rester «boisés pour l’éternité ».

image: http://www.consostatic.com/wp-content/uploads/2014/01/bhoutan-village.jpg

Le village d'Ugyen Choling, district de Bumthang CC : Pascale Jaquet & Olivier Noaillon

Le village d’Ugyen Choling, district de Bumthang CC : Pascale Jaquet & Olivier Noaillon

La moitié du pays est préservée grâce à la présence de parcs nationaux dans lesquels vivent les populations. L’un d’eux est même consacré à la protection… du Yéti ! Sakteng Wildlife Sanctuary est en effet un endroit entièrement dédié à la protection de l’habitat de « l’abominable homme des neiges », créature à laquelle les Bhoutanais croient fermement. Le parc de 650 km² situé à l’est du pays abrite une forêt tempérée constituée de pins et de rhododendrons.

Le dernier parc national, le Wangchuck Centennial Park, abrite 41 espèces de grands mammifères dont des tigres et des léopards des neiges.

Autre mesure écologique : la journée hebdomadaire des piétons. Dans la capitale, la journée sans voiture est instaurée chaque mardi. Seuls les transports collectifs ou les véhicules d’urgence ont le droit de circuler. La journée sans voiture vise à bien sûr, réduire la pollution, mais elle se veut aussi un encouragement à faire un peu d’exercice.

Le Bonheur National Brut se révèle donc le moyen de parvenir à se développer sans perdre son âme, en préservant la culture du pays, sa religion et un environnement fragile. Une Commission spécialement dédiée au BNB a même été créée en 2008. Celle-ci veille à ce que chaque décision ou programme prévu par le Gouvernement soit favorable au BNB. C’est la Commission qui a par exemple pris la décision de ne pas adhérer à l’OMC ou de refuser le développement de l’exploitation minière.

image: http://www.consostatic.com/wp-content/uploads/2014/01/bnb-pays-bonheur-croissance.jpg

bnb-pays-bonheur-croissance
Très peu pris au sérieux à ses débuts, le BNB suscite aujourd’hui l’attention du monde entier. L’ONU a même décrété en 2012 la journée du 20 mars, comme journée internationale du bonheur.

Ainsi, la protection de la culture et de l’environnement priment sur la richesse matérielle : le BNB est plus important que le PNB.

Pour autant, le Bhoutan est-il vraiment l’endroit où on est le plus heureux au monde ? Que se cache-t-il derrière la formule Happiness is a place ?