3 L´âme et la personnalité - l´enfant intérieur - Janvier 2016

12-01-2016 22:33

L'enfant intérieur

En plus des aspects externes mentionnés ci-dessus, il y a un aspect interne qui apporte une contribution importante à notre personnalité adulte : l'enfant intérieur. Chaque humain adulte a été un enfant. La littérature nous montre à quel point l'enfance nous façonne. Les sentiments et les événements de l’enfance sont une source d'inspiration inépuisable pour de nombreux écrivains. Dans le monde extérieur, la fille ou le garçon que vous avez été a complètement disparu ; le corps est en constante évolution. Quand je regarde une photo de moi-même enfant je vois un visage très différent de celui que je vois dans le miroir. Mais dans mon monde intérieur, les choses sont différentes : le petit garçon que j’étais est toujours là. Non seulement à travers mes souvenirs, mais aussi dans la façon dont je me sens et regarde le monde - dans mon monde intérieur, il est toujours vivant.

Notre monde intérieur est intemporel ; l'enfant intérieur conserve une partie très pure et authentique de nous qui s’est révélée dans notre enfance. Dans la petite enfance nous sommes toujours étroitement connectés avec notre âme et notre psyché n’est pas encore aussi influencée par les forces externes que sont les parents, la société, etc. En vieillissant, notre conscience est modelée et façonnée par ces aspects, nous transformant en adultes nous sentant moins connectés avec notre origine, notre âme. Cependant, l'enfant qui a disparu du monde extérieur continue de vivre à l'intérieur de nous : c’est notre enfant intérieur.

Psychologiquement, l'enfant intérieur est la source de la joie dans notre vie ; la capacité d'être inspiré et heureux d'une manière insouciante, d'être présent dans l’instant présent et de profiter des choses. Malheureusement, beaucoup d'entre nous ont vécu des expériences douloureuses ou même traumatisantes dans notre jeunesse, souvent sans en avoir conscience. Et parce que le temps n’existe pas dans notre monde intérieur, tout ce que vous avez vécu comme traumatisme dans votre enfance reste une expérience pénible pour votre enfant intérieur. Beaucoup de gens sont donc confrontés à un enfant intérieur blessé sans en avoir conscience, et par conséquent l'enfant ne peut pas remplir sa fonction naturelle.

La bonne nouvelle est que nous pouvons guérir notre enfant intérieur. La première étape est de prendre conscience du traumatisme émotionnel que notre enfant a subi. Les plus âgés d'entre nous ont grandi dans un monde où les enfants étaient des objets de l'éducation, et leur propre identité n'a pas été prise au sérieux. En tant qu'adulte, vous trouverez peut-être tout à fait normal et important qu'un enfant aille à l'école, mais l'enfant en vous trouvera peut-être traumatisant d’être mis en cage dans un bâtiment, d'avoir à obéir à des règles et d’apprendre des choses qu'il n'a pas demandées sans avoir rien fait de mal. Pour ressentir ce que nous avons vécu enfant, nous devons être prêts à enlever nos lunettes d’adultes pour rencontrer cet enfant intérieur pleinement. En tant qu'adultes nous pouvons comprendre et pardonner le comportement de nos parents - mais l'enfant intérieur en nous le peut-il ?

Dans mon expérience, c’est ce regard honnête et sans entraves sur votre propre enfant intérieur qui a un effet de guérison extraordinaire. Même s’il ne supprime pas la douleur tout de suite l'enfant se sent vu et pris au sérieux. L'enfant sent qu'il ou elle est autorisé à être son moi naturel. Cela crée un espace pour la guérison.

Dans une partie de la littérature, l'enfant intérieur est considéré comme notre ego. Dans cette perspective, les personnes avec un ego important sont ceux qui n’arrivent pas à contrôler ou à dissimuler leur enfant intérieur. Pour moi, cependant, ce n’est pas le cas. Mais avant de pouvoir expliquer l'ego je dois expliquer autre chose : la conscience elle-même.

© Gerrit Gielen Traduction Carine Cheval

www.jeshua.net