1 L´âme et la personnalité - Janvier 2016

12-01-2016 19:51

Des concepts tels que « l'âme », « l’ego », « la personnalité », « l'enfant intérieur » et « la conscience » sont souvent utilisés dans les écrits ésotériques. Ils forment tous une part importante de ce qui constitue notre humanité. Mais comment se relient-ils les uns aux autres et que signifient-ils pour nous dans notre vie quotidienne ? La psychologie traditionnelle offre une variété de modèles de la personnalité humaine. Ce qui manque en général est le point de vue spirituel. À mon avis, au cœur de la perspective spirituelle réside l'idée que nous sommes, en tant qu'êtres humains, en partie indépendants du temps et de l'espace, et que cette partie est cruciale pour une bonne compréhension de qui nous sommes. Cette partie, c’est l'âme. Non seulement nous avons une âme qui existe au-delà du temps et de l'espace, mais cette âme se manifeste à l'intérieur du temps et de l'espace dans beaucoup plus qu'une seule vie humaine : nous avons tous de nombreuses vies. Je crois que le concept de la réincarnation est également au cœur de la perspective spirituelle.

Dans cet article, je propose un modèle psychologique de l'être humain à partir d'un point de vue spirituel. Ce modèle est basé sur mon expérience en tant qu’hypnothérapeute et mon intuition spirituelle telle qu'elle a évolué au fil des ans. Je vais discuter de chacun des concepts mentionnés ci-dessus et décrire ce que je sens être leurs caractéristiques déterminantes.

L'âme

Lorsque nous percevons le monde autour de nous avec nos sens, tout semble se manifester à l'intérieur du temps et d'espace. Quand je suis allé à l'université il y a 40 ans pour étudier les mathématiques, la physique et l'astronomie, je concevais l'univers comme étant fondamentalement un espace sans fin contenant un nombre infini de particules. Cependant, je croyais aussi à l'existence de l'âme humaine et de la réincarnation. Et je ne savais pas comment unir les lois fixes, causales et mathématiques de l'univers physique avec le monde intérieur de l'esprit : la conscience, la subjectivité, la liberté. Une clé pour moi était la théorie de la relativité d'Einstein. Elle m'a appris qu’au niveau de la lumière le temps et l'espace n’existent pas ; pour la lumière, il n'y a que l'éternel présent. Pour que ce soit clair : si l'on regarde une étoile lointaine, nous disons qu'il a fallu de nombreuses années pour que la lumière de cette étoile nous parvienne à travers l'espace. Mais pour le faisceau de lumière lui-même ce n’est pas le cas. Si nous étions en mesure de voyager avec la lumière, assis sur le faisceau de lumière pour ainsi dire, nous ne ferions pas l'expérience du temps et de l'espace. C’est parce que le temps et l'espace s’effondrent lorsqu’on se déplace à la vitesse de la lumière. La lumière ne se propage pas à l'intérieur du temps et de l'espace ; elle façonne plutôt nos perceptions mêmes du temps et de l'espace.

La théorie de la relativité propose l'image suivante de l'univers. La lumière est une forme d'énergie. Toute énergie existe dans une condition hors espace-temps : l'éternel présent. Au niveau de l'énergie pure, la matière émerge et, avec la matière, émergent le temps et l'espace. Tout comme la lumière est indépendante du temps et de l'espace dans l'univers physique, il y a aussi une partie de nous qui est indépendante du temps et de l'espace, indépendante du corps physique : cette partie est ce que j’appelle l'âme.

La nature exacte de l'âme dépasse notre compréhension. Notre pensée est entièrement basée sur la classification des choses dans le temps et l'espace. Aussi, notre langue est déterminée par la distinction entre passé, présent et futur. Mais l'âme transcende le temps et l'espace. L'âme est comme une étoile avec de nombreux rayons. Et si l'un de ces rayons touche notre monde, un être humain naît : une incarnation de l'âme. Quelque chose de la lumière de cette étoile est en nous; c’est le beau, le bon en nous. Nous l’appelons notre moi supérieur, notre lumière intérieure. Plus nous devenons conscients de cette lumière, plus la vie devient riche et pleine. Nous finirons par exprimer cette belle lumière d'étoile sur Terre et par enrichir le monde et l'humanité avec lui.

Dès que nous commençons à prendre conscience de cette lumière intérieure - notre âme - nous entrons dans un processus de croissance. Nous avons le sentiment que nous devenons plus nous-mêmes et, dans le même temps, nous nous sentons de plus en plus profondément connectés avec le monde, avec la vie autour de nous et avec l'univers. Le doute disparaît ; nous commençons peu à peu à comprendre qui nous sommes et qu’il y a une place unique pour nous dans l'univers. Nous délaissons alors le monde des ténèbres, du doute et de la peur, et nous expérimentons la lumière éternelle à l’intérieur de nous. C’est l'âme qui donne un sens à nos vies.

Les gens se demandent souvent quel est l'objectif, le sens de la vie. En raison de notre éducation, nous sommes à la recherche de sens et de but à l’extérieur de nous. Nous voulons réaliser quelque chose dans la vie, construire une carrière, créer quelque chose de valable, trouver une relation ou avoir des enfants. Mais le véritable but de nos vies est un but intérieur : permettre à la lumière de notre âme de s’écouler à travers nous complètement. C’est la vraie réalisation de soi. Une fois que nous l’avons atteinte, nous ne demandons plus quel est le sens de nos vies ; la quête se termine. Nous sommes animés par une connaissance simple et évidente : nous avons trouvé notre place dans l'univers. Le chemin n’est pas en dehors de nous mais en nous : nous sommes le chemin. En étant fidèles à nous-mêmes nous suivons ce chemin.

© Gerrit Gielen Traduction Carine Cheval

www.jeshua.net