A propos des Portails Énergétiques... 23 septembre 2015

19-10-2015 16:03

 

Petite question d’âme à âme : croyez-vous que le temps existe vraiment, « là-haut »?

Depuis quelques années, nous entendons parler de portes célestes ou interstellaires s’ouvrant, de manière fort appropriée, à des moments précis de notre histoire : le 11/11, le 21 décembre 2012, les équinoxes, etc. Or, se pourrait-il que ces vortex énergétiques aient toujours été présents, accessibles et favorables à notre évolution, au-delà du temps et de l’espace tel qu’on le connaît?

Réfléchissons ensemble : d’où proviennent ces belles énergies lumineuses? De la Source, du Soleil central, de nos Frères et Sœurs de Lumière? Croyez-vous vraiment que notre notion de temps tridimensionnelle soit le seul barème qui régit l’univers tout entier?

Sachant que les galaxies les plus proches se situent à quelques centaines d’années-lumière de nous, est-ce que, comme par magie, ces puissantes énergies vibratoires se sont activées, à un moment précis, il y a de cela un nombre incalculable de millénaires auparavant, pour être disponibles pour nous… juste à cet instant précis de votre vie sur Terre?

Et si, au contraire, ces vagues stellaires existaient depuis toujours, mais que ce soit nous qui, enfin, soyons prêts à les recevoir… et ce, peu importe la date ou l’heure choisie?

Bien entendu, en tant que terriens, nous vivons tous ensemble à l’intérieur d’une même réalité spatio-temporelle soumise aux cycles des saisons, au rythme de la nature et au concept de temps relié à nos circonvolutions autour du soleil. Mais encore? Comme le disait Einstein : tout est relatif!

N’avez-vous pas l’impression, depuis quelques années, que le temps s’accélère? Que notre rythme de vie s’en va en s’intensifiant et que nos prises de conscience sont non seulement plus rapides, mais plus faciles à intégrer?

Alors, pour accueillir dignement ces énergies bienfaisantes, quel choix avons-nous? Celui de prendre le temps de nous arrêter ou de « ralentir » notre cadence intérieure dans le but de demeurer fidèle aux cycles annuels (et aux célébrations ou vibrations particulières qui s’y rattachent)? Ou pouvons-nous choisir plutôt de nous rendre disponible en tout temps, en demeurant totalement ouverts et réceptifs aux innombrables rayons cosmiques qui voyagent à travers l’univers à chaque seconde?

Il existe un dicton très sage qui dit : « Tant et aussi longtemps que vous remettez en doute le fait de provenir des étoiles, d’être vous-même un ASTRE (lumineux, divin et illimité), vous demeurez soumis à l’influence des ASTRES (tel que présenté en astrologie) et vous continuerez à attirer des DÉSASTRES dans votre vie (afin de prendre conscience de votre capacité intrinsèque à les surmonter… et, ainsi, reconnecter à cette belle Lumière en vous-même). »

Dans le cosmos, nous le savons, tout est énergie, vibration et fréquence. Il en va de même sur notre belle planète. Si, actuellement, nous constatons que notre monde tridimensionnel se retrouve secoué, ébranlé de part en part, tant sur le plan du climat environnemental que socio-politique, est-il possible que cela ne soit que le reflet de nos propres agitations, remises en question et conflits intérieurs… qui aspirent à être reconnus et transmutés?

Tandis que nous demeurons dans l’attente et l’espoir que des vortex purificateurs viennent nous libérer, ponctuellement, quelques fois par année, des prisons « dualistes » que nous avons nous-même érigées (en nous et autour de nous), notre Mère-Terre Gaïa, elle, continue de vibrer au rythme de l’univers, sereinement et en toute quiétude… Du moins dans toutes les hautes dimensions de son Être, de la même façon que, même lorsqu’une tempête fait rage en haute mer, à quelques mètres de profondeur sous l’eau, le fond de l’océan, lui, demeure calme et imperturbable.

À nous de suivre son exemple en choisissant de DEVENIR nous-mêmes des portails énergétiques, en communiant avec toutes les fréquences alchimiques disponibles, pouvant favoriser l’unification de toutes les dimensions présentes en nous-même… mais aussi en osant révéler en toute authenticité l’énergie céleste universelle présente en nous-même et en permettant à la Lumière Divine qui nous habite déjà de briller de mille feux, afin d’éclairer le monde qui nous entoure en toute saison!

Message de Bianca Gaïa/Diane LeBlanc, transmis le 23 septembre 2015,

aussi disponible sur www.biancagaia.com. Vous êtes invité à faire circuler ce texte

à condition d’en respecter l’intégralité, y compris ces quelques lignes